LE PERMIS A POINTS A 20 ANS.

Publié le par vivemafrance

 

Souvenez-vous. 


C'était le 1er juillet 1992. Nous accueillions le permis à points.

 Entré en vigueur le 1er juillet 1992 (loi n° 89-469 du 10 juillet 1989), il entraîne une  réforme du permis de conduire qui va bien au-delà du capital de points : permis probatoire, à 6 points, invalidation du permis de conduire en cas de solde de points nul (durée de 6 mois minimum), obligation* dans certains cas de passer un stage dit "récupération de points", etc.

 

D'ailleurs, les centres de sensibilisation à la sécurité routière ne cessent de se développer sur le territoire. A 180 à 260 euros par participant,  forcément, ça réveille des vocations.

 

 

 

NE FAITES PAS CE QUE JE FAIS.

 

Campagne présidentielle 2012. Parmi les candidats à la présidentielle, seule Marine Le pen est favorable à la suppression du permis à points. Les autres candidats préfèrent parler de la prise en charge du permis de conduire (par les filières universitaires, l'école, l'entreprise...). Parce que suppression ou non, eux, ils ne risquent rien.

Déjà, en avril 2012, les journalistes d'Auto Plus enlevaient 8 points à l'escorte de François Hollande pour sa conduite.

 

 

Auto Plus, 09 avril 2012 :

"Si lors de ses longs déplacements, le candidat socialiste "circule à allure raisonnable", c'est au contraire en ville que le total de points de son escorte s'amenuise, avec un changement de file sans clignotant (-3 points) et franchissement d'une ligne blanche pour faire demi-tour (-4)."

 

 

Hollande, un chauffard ? J'ai pas dit ça. Voyez plutôt ça :

Nous sommes le 06 juin 2012. François Hollande doit se rendre en Normandie. Hop ! Autres temps, autres moeurs ! Oubliées les promesses de campagne liées à la sécurité routière, la prévention et tout et tout.

 

 

 

Sinon : http://www.liberation.fr/politiques/2012/06/07/francois-hollande-en-exces-de-vitesse_824264

 

Vous pouvez toujours vous indigner. Mais vous alors... ?

 

 

QUELQUES CHIFFRES.

 

 

En 1992, ce sont 9117 points qui sont retirés. En 2009, les infractions enregistrées représentent 10.139.522 points (Actiroute, cihffres 2009).

Chiffres 2010, ministère de l'intérieur :

79,43% des retraits de points ont concerné des excès de vitesse.

452.441 conducteurs ont été verbalisés pour usage du téléphone portable au volant. C'est la deuxième infraction la plus fréquente (7,2% des infractions commises).

77582 hommes et 8.118 femmes ont vu leur permis invalidé pour solde de points nul.

90% des conducteurs possèdent 10 points ou plus sur leur permis de conduire.

Si en 1992, la route faisait 9000 morts. On en a déploré 3994 en 2010.

 

Chaque jour, ce sont 11 personnes qui perdent la vie suite à un accident de la circulation.


 


Vous rentrez chez vous après une journée de travail. Pour un trajet de 30 kilomètres, si vous roulez à une vitesse moyenne de 100 km/heure, vous serez à la maison au bout de 18 minutes. A 90 km/ heure, vous aurez parcouru cette distance en 20 minutes. Rien ne sert de courir. 

 


C'EST TOUJOURS LES AUTRES.


 

Petite histoire


Comme souvent, vous êtes pressé. Vous prenez la voiture direction votre rendez-vous. Pas le temps de boucler votre ceinture. Pas le temps de céder la priorité à droite, pas le temps de mettre votre clignotant avant de changer de direction. Vous roulez à 82 km/ heure en ville.

Votre conduite vient de vous faire perdre 13 points. Heureusement, le législateur est un peu clément. La police ne vous retirera que 8 points.

 

Défaut de port d'une ceinture de sécurité : 3 points

Changement de direction sans avertir : 3 points et 35 euros d'amende

Refus de priorité : 4 points et 135 euros d'amende

Excès de vitesse de 30 km/heure à  39 km/heure au-dessus de la vitesse maximale autorisée : 3 point et 135 euros d'amende et jusqu'à 3 ans de suspension de permis.

 

 

 

Une autre petite histoire ?


Vous êtes invité chez des amis pour leur crémaillère mais vous ne trouvez pas leur adresse. Votre GPS vous fait tourner en rond, les autres conducteurs sont mécontents et vous avez bien failli vous faire agresser par une vieille dame en passant au feu jaune (ou orange). L'heure tourne et vous aussi. Que faire ?

Heureusement, vous vous souvenez que vous avez reçu un sms de confirmation pour l'invitation. Sauvé ! Vous recherchez le sms dans vos messages reçus et appelez en désespoir de cause vos amis. Ca n'a pas été facile mais vous avez été guidé jusqu'à leur rue. Le temps de faire un joli crénau sur le petit bout de trottoir que vous venez de voir et vous y êtes. Seulement, vous venez de commettre quelques infractions.

 

1 - le non respect d'un feu rouge,

2 - l'usage d'un téléphone tenu en main pendant la conduite,

3 - le stationnement sur un trottoir.

 

Si vous vous êtes déjà fait verbaliser, vous avez certainement quelques souvenirs. Combien de points vous vaudront ces infractions ?

 

Voilà ce qui vous attend :

1- non respect d'un feu rouge : 4 points et 135 euros d'amende

2 - usage d'un téléphone tenu en main pendant la conduite : 2 points et 35 euros d'amende. Ca, je suis sûre que vous le saviez.

3 - stationnement sur unt trottoir : 35 euros d'amende

 

Sinon, il vous reste combien de points ?

 


Quel conducteur êtes-vous ? Faites le test sur ce blog. Ici.

 

 

 

 

 


N.B. : l'entrée en vigueur de l'obligation de posséder un éthylotest, c'est le 1er juillet 2012. A partir du 1er novembre 2012, le défaut d'éthylotest sera passible de 11 euros d'amende.

 

* : si vous recevez la fameuse lettre de sommation à suivre un stage, ne vous limitez pas à faire une recherche sommaire sur un moteur de recherche pour trouver un centre agréé. N'hésitez pas à demander la liste des centres de sensibilisation à la sécurité routière (c'est leur nom) à votre préfecture puis téléphonez et renseignez-vous sur les tarifs pratiqués. Jusqu'à 220 euros, ça reste correct. Sinon, continuez votre phoning. C'est dit.

Publié dans actualité sociale

Commenter cet article