DES PHOTOS QUI FONT CLICHE.

Publié le par vivemafrance

 

 

 

- Ah bon ? Tu parles pas arabe ?! Ah ouais ? Mais c'est bizarre. Pourtant... t'es arabe. Et vous parlez quoi chez vous ?

- ben... On parle pas !

 

 

 

Tu veux mes photos ?

 

Dernièrement, un institut de langue arabe m'a offert ma seconde session d'apprentissage de la langue. Ravie. Un petit livret a été remis aux apprenants et ce que je considérai en premier lieu, c'était la couverture. Je l'ai trouvée... originale. Bien sûr, rien de plus commun que notre planète peuplée d'individus. Et pourtant...

 

photo : couverture du livret pédagogique,

institut Fassaha Paris. Détail.

fassaha1

 

L'image : des personnes debout sur un globe qui sont en situation de communication : salutations, marche vers autrui.

 

L'accroche  : "apprenez la 4ème langue la plus parlée de par le monde !".

 

 

 

En somme, cette image porte l'idée de la communication entre les hommes.

La communication sera établie par le discours oral/ écrit en langue arabe. Voilà pour la petite explication.

A travers cette couverture, l'institut communique sur son activité (la formation, "apprenez") et sur la langue arabe, "4ème langue parlée de par le monde". Dès la couverture, on est dans l'apprentissage même si, je vous l'accorde, "on ne juge pas un livre à sa couverture" (proverbe anglais).

 

 

Considérons maintenant l'image suivante :

 

cned1-copie-1.jpg

 

 

On distingue ici trois photos. Sur la première, trois tagines en terre cuite de décoration vraisemblablement marocaine.

La seconde photographie montre un cortège de femmes portant des robes longues et tapant sur des instruments en peau de bête. Les tenues et instruments laissent penser que ces femmes sont marocaines.

 

Sur la troisième photo, une mosquée et trois palmiers (certainement une symbolique derrière ce chiffre...). Je ne m'avancerai pas sur l'architecture mais encore une fois, la construction semble témoigner de ce que la photo a été prise au Maroc.

 

 

Curieux...


A votre avis, d'où est tirée l'image ci-dessus ?

a.  d'un album de photos de vacances ?

b. de la couverture d'un guide touristique/ de la page d'une brochure touristique ?

c. de la couverture d'un manuel de langue arabe ?

d. du panneau d'une exposition sur le maghreb ?

 

Si votre réponse est a, b ou d, vous vous êtes trompé. Ces trois photos illustrent bien la couverture d'un manuel d'apprentissage de la langue arabe. Celui-ci précisément :


 

cned3

 

 

C'est la couverture du manuel que l'on m'a prêté il y a quelques jours. Un manuel du CNED, centre national d'enseignement à distance (géré par le ministère de l'éducation nationale). En partenariat avec l'institut du monde arabe. Le truc bien sérieux, en somme.

 

Quelques leçons tirées du manuel (titres originaux) :

- "dans l'avion". Ca encore, ça va.

- "le marché"

- "Mariam au hammam"

- "Charles prend un verre de thé"

- "visite de la vielle ville".

 

En fait, ouais, c'est ça. Ca ressemble à un guide touristique...

 

Quel rapport ?

 

Aucun.

En France (je ne sais pas trop comment les choses se passent ailleurs. Tout dépend des nationalités des émigrants), l'arabe, c'est la langue des maghrébins puisque les maghrébins sont des arabes.

Ce raisonnement, bien entendu, est faux. Les maghrébins ne sont pas tous arabes ; les arabes étant ceux qui ont fait le voyage pour arriver au Maghreb, autrement dit, ceux qui viennent (il y a environ mille ans) d'Arabie et de la région.

Attention donc : tous les maghrébins ne sont pas arabes.


En somme, dans l'imaginaire de l'iconographe qui a illustré la couverture, l'arabe est parlé par des femmes maghrébines musulmanes (la mosquée) qui quand elles ne sont pas à des fêtes en train de tambouriner et de se balader dans les rues en robes longues, font à manger dans de jolis plats en terre cuite. A moins qu'il ne se soit marié au Maroc et qu'il n'ait pas trouvé d'autres photos que les siennes à présenter au CNED.

 

N.B. : dans cette série de photos, le thé à la menthe est le grand absent !

 

 

Pour rigoler.

 

Voici les couvertures de quelques méthodes (le terme exact pour dire "manuel" dans la formation) d'apprentissage de différents dialectes de l'arabe.

Selon vous, quelle couverture illustre le manuel suivant ? :

1. l'arabe tunisien ?

2. l'arabe égyptien ?

3. l'arabe marocain ?

4. l'arabe des pays du Golfe ?

5. l'arabe algérien ?


 

methode arabe-copie-3

 

   

Des difficultés ?

Il fallait répondre : a-3, b-4, c-2, d-1, e-5.

 

Moi, sur mes livres de grammaire française, je n'ai jamais vu trôner en couverture une choucroute alsacienne (le truc bien cliché). Bref.

 

Vous avez obtenu entre 0 et 1 bonne réponse :

Pas si grave. 1 bonne réponse, ça va. "c'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes" (Brice Hortefeux à propos des Auvergnats).

 

Vous avez obtenu 2 ou 3 bonnes réponses :

Relisez mon topo. Tous les arabes ne sont pas maghrébins et inversement mais vous n'avez pas l'habitude de vous embarrasser de ces petits détails. Vous avez raison, on ne va pas en faire une pastilla !

 

Vous avez obtenu 4 ou 5 bonnes réponses :

Vous êtes imbattable sur les stéréo-très-typés. Pour vous ça saute aux yeux, "toutes les civilisations ne se valent pas" (Claude Guéant, pour booster la campagne de Nicolas Sarkozy).

 

 

Je n'ose même pas imaginer la couverture des manuels d'apprentissage des dialectes africains* au CNED... Un cannibal ?! A moitié nu en train d'invoquer l'orage !

 

 

 

 

* : ceux que l'on** désigne par africains sont les hommes noirs. Les "arabes" sont des maghrébins, pas des africains... Même s'ils vivent sur le continent africain mais je ne peux pas vous donner davantage d'explications ici.

 

** : pronom impersonnel introduisant une vérité de l'ordre de la pensée unique. "On" peut signifier aussi bien la majorité (ou la norme) que la sagesse populaire, également appelée "bon sens". 


Commenter cet article

Soulaym 03/03/2012 00:14


Salam alaykoum,


 


C'est comme le "y'a bon...Banania" !


Même l'apprentissage de la langue arabe n'est pas épargné par les idées reçues. En vrai ça ne m'étonne même pas ! Au contraire ils sont fidèles à eux-mêmes et cohérents dans la perception qu'ils
ont des Maghrébins. Il est difficile pour eux, voire impossible, de se départir de cet éthnocentrisme démesuré.


J'espère que le contenu, lui, est tout autre, et que le livre est bien conçu pour qui veut apprendre cette langue.


 


 

vivemafrance 03/03/2012 19:55



Salam,


Difficile de dire le contraire : les administrations françaises successives ont souvent eu du mal (beaucoup plus que la société) à se défaire de ces automatismes historiques.


Parce que notre civilisation est supérieure à d'autres, nous ne le dirons jamais assez, je crois que l'on peut sans complexes faire valoir, voire imposer, notre modèle social et sociétal. La
montée des droites, les discours extrêmistes, le protectionnisme sont les remparts fidèles (pas composantes. Remparts) de l'exception française.


En France, on parle français. Celui qui veut apprendre l'arabe, qu'il le fasse, mais hors des territoires de notre république (attention ! Second degré, hein).



alfonce dindon 01/03/2012 10:08


Et ... est ce que sur le manuel d'apprentissage de l'anglais US il y a dessiné un super héros écevelé en train de manger fièrement un hamburger au caca (autrement dit un cacaburger) ?


Pardonner moi l'utilisation d'un certain mot.

vivemafrance 03/03/2012 21:34



Tu n'as qu'à demander et je mettrai ce commentaire à la corbeille. J'attends.