"JE L'AI VU (...) DE MES PROPRES YEUX VU" *

Publié le par vivemafrance

 * : citation, Molière, Le Tartuffe.

Similaire : "Mais enfin je l'ai vu, vu de mes yeux, vous dis-je", La Fontaine, le Dépositaire Infidèle.

 

 

 

Juste un petit debriefing des choses qui m'ont amusée ces derniers jours. Petit voyage au gré des pages. Si "oisiveté est mère de tous les vices", il devient urgent de me trouver des occupations autrement plus sérieuses, je sais.

En attendant, c'est petites annonces matrimoniales et consultations de voyance...Oui !

 

 

 

 Ca se prononce comme ça s'écrit.

 (plaisantons mais ne nous moquons pas)

 

ralantice.jpg

 

 

 

"peut-on imaginer écrire un livre, même avec 1 milliard d'années devant soi, en tirant les lettres d'un sac, les yeux fermés?",

 Jacques RUFFIE, médecin et bilogiste (en parlant de la création).

   

FATIMA pure medium a du essayer...Presque !

  

(lisez seulement les deux premières lignes. le reste...)

annonce-magrebh1.jpg

  On écrit "maghreb".

 

Si les hommes se donnaient pour oublier le centième du mal qu'ils se donnent pour se souvenir, je suis certain que le monde serait depuis longtemps en paix.

 

 

 

 


Source : Souvenir+oubli - Citations - Dicocitations ™ - citation

 

Si les hommes se donnaient pour oublier le centième du mal qu'ils se donnent pour se souvenir, je suis certain que le monde serait depuis longtemps en paix.

 


Source : Souvenir+oubli - Citations - Dicocitations ™ - citation

 

Si les hommes se donnaient pour oublier le centième du mal qu'ils se donnent pour se souvenir, je suis certain que le monde serait depuis longtemps en paix.

 


Source : Souvenir+oubli - Citations - Dicocitations ™ - citation

 

"Si les hommes se donnaient pour oublier le centième du mal

qu'ils se donnent pour se souvenir, je suis certain que

le monde serait depuis longtemps en paix",

Jean ANOUILH.

 

Mais que deviendrait le professeur HAMDA...?

 

annonce medium1 

 

 

  cure de Jouvence.

 

annonceElena1.jpg 

 

 

 "le coeur a ses raisons"...

  

annonce-permis-conduire1-copie-1.jpg

 

 

 

Le sujet paraît superficiel mais très sérieux en profondeur. Pour cette raison, je ne pouvais pas me permettre d'exposer aussi légèrement mes petites lectures.

 

Alors à tous les Fatima et Hamda et à ceux qui les consultent :

 

Un astrologue un jour se laissa choir
Au fond d'un puits. On lui dit : « Pauvre bête,
Tandis qu'à peine à tes pieds tu peux voir,
Penses-tu lire au-dessus de ta tête ? »
Cette aventure en soi, sans aller plus avant,

Peut servir de leçon à la plupart des hommes.
Parmi ce que de gens sur la terre nous sommes,
Il en est peu qui fort souvent
Ne se plaisent d'entendre dire
Qu'au Livre du Destin les mortels peuvent lire.

(...)

Jean de la Fontaine, L'astrologue qui se laisse tomber dans un puits, livre II, fable 13.

 

 

Et aux Elena, hommes ou femmes :

 

Une jeune Souris, de peu d'expérience,
Crut fléchir un vieux Chat  implorant sa clémence,

(...)

La jeunesse se flatte, et croit tout obtenir ;

La vieillesse est impitoyable.

Jean de La Fontaine, Le vieux chat et la jeune souris, livreXII, fable 5.

 

 

L'humanité est pleine de vice. Nous n'avons rien inventé.

 


Publié dans petites annonces

Commenter cet article