REPARATION.

Publié le par vivemafrance

 

Après 18 mois de captivité en Afghanistan, Hervé GHESQUIERE et Stéphane TAPONIER sont libres.

ils ont été reçus par leurs collègues un peu avant 14 heures dans les locaux de France Télévision.

La présentatrice du JT de 13 heures de ce jour (France 2), n'a pas manqué de nous rappeler que d'autres Français sont toujours en captivité (neuf selon elle).

 

Ceci est sans compter Salah HAMOURI, dont elle n'a pas fait mention alors qu'elle ne manque pas de souligner que Gilad SHALIT "prisonnier israélien" (je la cite) est toujours détenu par le Hamas.

 

Où est l'objectivité dans le traitement de l'information ?

 

vivemafrance est heureux que les deux journalistes retrouvent enfin leurs proches et se joint à Salah HAMOURI, à sa mère et à tous leurs soutiens pour réparer l'injustice qui leur a été faite aujourd'hui.

 

Si nous n'oublions pas les uns, PENSONS AUSSI AUX AUTRES.

 

Publié dans actualité politique

Commenter cet article

cucurbitacees 02/07/2011 20:43



C'est quand même étonnant de parler de Gilad Shalit comme "soldat israélien" en omettant qu'il est français. Peut être que ca sonnait bizarre le soldat franco-israélien... C'est vrai que ca fait
bizarre.



vivemafrance 05/07/2011 16:31



En même temps, pas besoin de faire l'armée pour être un bon petit soldat.



cucurbitacees 02/07/2011 16:35



Bonjour,


c'est vrai que c'est étonnant de voir Gilad Shalit cité alors qu'il n'est pas français et de ne pas voir Salah Hamouri. Le truc c'est qu'on va encore nous dire qu'on cherche la petite bête a
toujours protester, contester... Mais y'a de quoi quand même! Peut être que s'il change son prénom il sera pris comme un "vrai" français (petit clin d'oeil à Marine).


 



vivemafrance 02/07/2011 17:20



En fait, les deux sont français mais la journaliste a laissé comprendre que Gilad Shalit était détenu comme "soldat israélien". Salah Hamouri est un étudiant franco-palestinien. Le statut
est complètement différent.


Il est dans les risques du métier de soldat que d'être fait prisonnier. C'est nettement plus rare pour un étudiant...


Pour ce qui est des prénoms français (réf. à Marine aussi), j'ai déjà fait mes petites recherches...