SNCF : A DEFAUT DE PROFESSIONNALISME, ON CHARGE LES USAGERS.

Publié le par vivemafrance

 

LA SNCF. C'EST VRAIMENT PLUS POSSIBLE !!

 

 

Vendredi 15 juillet 2011.

17h15 : je prends le RER ligne B pour me rendre à Paris. J'ai un rendez-vous. Pas pour rigoler. Quelque chose de sérieux ! Bref. Mon rendez-vous est à 19h00, je pense qu'en partant tôt, je ne serai pas en retard.

 

Au beau milieu de nulle part entre Aulnay-sous-bois et Blanc-Mesnil (villes de Seine-Saint-Denis, région parisienne), le train s'arrête. La raison ? Mystère... En même temps, on n'avait pas encore atteint notre vitesse de croisière.

Tiens, ça repart (toujours aussi lentement).

 

17h32 : second arrêt. Nous sommes quelque part entre le Blanc-mesnil et Drancy (Seine-St-Denis). J'attends. J'attends... Et puis enfin, un message du chauffeur. Un problème électrique. Il bafouille quelques mots inaudibles. L'info est donnée. Nous attendons, attendons..., attendons... Chacun prend son mal en patience. C'est dire combien les usagers de la ligne B sont habitués à ses sempiternelles sautes d'humeur. On blague jaune. Mais on espère.

Plus rien depuis l'intervention du chauffeur.

 

17h51 et aucune nouvelle depuis 20 minutes.

Entre-temps, les usagers mécontents et ignorant absolument tout de la situation descendent du train. Impatients d'atteindre leur lieu de destination, qui son foyer, qui l'aéroport de Roissy, qui la capitale... Mais ça, c'est leur problème.

 

Le silence du chauffeur me contraint de déclencher l'alarme. Un défaut d'électricité semble rendre ce geste inutile ; le conducteur ne me contacte pas via son interphone.

3 minutes plus tard : arrivée de la police (je ne sais pas laquelle), en pleine voie, comme tout le monde.

 

Moi (à l'agent de police), depuis le train portes ouvertes : c'est moi qui ai déclenché l'alarme. C'est dangereux. Tout ce monde dehors et on n'a aucune info.

L'agent de police : oui, le système est perturbé.

Moi : il faudrait peut-être informer les voyageurs.

L'agent : non mais là c'est complètement perturbé. Il n'y a plus d'électricité.

 

La petite équipe s'en va rejoindre le machiniste en regardant, sans plus intervenir, les usagers balancer leurs valises par-dessus les murs pour rejoindre la rue parallèle à la voie ferrée, les femmes se trimbalant tant bien que mal avec poussette et enfants. L'habitude, sans doute.

 

Besoin d'aide ? Eh ben débrouillez-vous.

 

17h55 : Enfin ! On apprend qu'il y en a pour deux heures de remise en état. Ok...

Tout le monde descend, ne pouvant compter que sur la solidarité situationnelle qui se crée spontanément. Direction le Blanc-Mesnil, gare la plus proche.

Aucun agent SNCF, aucun agent de police, aucune mesure de sécurité déployée. Incroyable ! Honteux !

18h07 : après environ 10 minutes de marche le long des rails, j'atteinds le quai. Il faut maintenant escalader les 1 mètre de hauteur. Ce n'est rien mais tout le monde ne sort pas en jean baskets. On est venu me chercher à la gare du Blanc-Mesnil. Dans la gare, aucune annonce, aucune affiche. Rien !  Une guichetière informe les voyageurs des lignes de bus pouvant les emmener à destination. Moi, elle m'agresse alors que je lui demande un coupon mentionnant l'heure et la cause de l'incident...

 

sncf5

 1 mètre, c'est haut quand on est en tongs ou que l'on a de jolis ongles vernis !

 

20h28 : je me connecte sur transilien.com et voilà ce que je vois ! (en couleur/ gras les "informations" qui m'ont choquée).

Perturbations sur ce parcours RER B: reprise progressive du trafic.

Heure de dernière mise à jour des informations : 15/07/2011 à 20h09

 

Un défaut d'alimentation électrique s'est produit entre Le Blanc Mesnil et Drancy. Des individus imprudents sont descendus sur les voies vers Le Parc des Expositions [si ça ce n'est pas de la désinformation !!, ndb]. A présent, le trafic reprend trés progressivement sur la ligne B.

Avant une réorganisation complète du service, des retards importants, des suppressions ponctuelles et des modifications de desserte sont possibles [ c'est tout ? Merci pour l'info..., ndb] sur les axes :
- Paris - Aéroport Charles de Gaulle 2 TGV
- Paris - Mitry Claye.

Les voyageurs en provenance ou à destination d'Aulnay sous Bois sont invités à emprunter le tram-train T4 entre Aulnay sous Bois et Bondy, et la ligne E du RER: Haussmann Saint-Lazare - Chelles Gournay.

Pour les personnes qui désirent se rendre à l'aéroport Charles de Gaulle au départ de Paris, il est possible de prendre les bus suivants :

- Le Roissy Bus au départ de la place de l'Opéra* (fréquence = toutes les 15 minutes et durée du trajet = 1h00 environ).
- Le bus n°350 au départ de la gare de Paris Est* avec desserte de la gare de Paris Nord (fréquence = toutes les 15 minutes et durée du trajet = 1h15 environ).
- Le bus n°351 au départ de Nation* (fréquence = toutes les 30 minutes et durée du trajet = 1h30 environ).
- Les cars Air France :
- au départ de la place de l'Etoile* (fréquence = toutes les 20 minutes et durée du trajet = 50 minutes environ).
- au départ de la gare de Paris Montparnasse* avec desserte de la gare de Paris Gare de Lyon (fréquence = toutes les 30 minutes et durée du trajet = 1h00 environ).
Nos équipes de régulation du trafic sont à pied d'oeuvre pour rétablir une circulation normale au plus vite.

SNCF Transilien.

 

* stations de métro dans Paris intra muros.

 

Et pour ceux qui sont coincés entre la Plaine-stade-de-France (dernière gare avant Paris) et le Parc des Expositions (dernière gare avant l'aéroport), vous proposez quoi ?

Certainement pas des navettes gratuites.

Nous, on continue de jouer les musaraignes (il y en a plein le long des voies) sur les rails.

 

Quelques photos :

 

sncf7.jpg

Tout juste descendus du train,

"déraille" à perte de vue

(le train en arrière-plan n'est pas en gare. Il est également arrêté en pleine voie)

 

 

sncf6.jpgPetit tête-à-tête avec le train.

 

 

 22h24 : je retourne sur le site transilien.com afin de vérifier si la situation s'est améliorée.

La page affiche 22h13. Toujours les mêms infos. On parle encore de ces "personnes [on le préfère à individus, on dirait] imprudentes [qui] sont descendues sur les voies" vers 18h15... 

 sncf-etat-du-trafic-copie-1.jpg

 

 

Le pire, c'est quand-même ça :

 

 sncf-le-pire.jpg

 

"Capture écran" tirés du site transilien.com.

 

Ca ressemble à de l'humour. Mais c'est vraiment pas drôle.

 

Ben bonnes vacances avec Transilien SNCF...

 


Mise à jour du 08 août 2011.

 

 

Aujourd'hui encore, une avarie sur la ligne B du RER a été l'origine de rendez-vous ratés, problèmes avec les nounous et entretien de la mauvaise réputation du réseau de transports parisien (c'est tout ce qui s'entretient vraiment on dirait avec la SNCF)...

 

Il est 18 heures 30 plus ou moins 2 minutes (je ne ferai pas à la SNCF l'affront d'être aussi imprécise précise que les horaires des trains).  A La Courneuve (ville de Seine-Saint-Denis, région parisienne), on commence à s'énerver. Plus d'une heure d'attente. Une demi-heure auparavant, le machiniste signalait un problème d'alimentation. Puis plus rien (un air de déjà lu). Heureusement pour les voyageurs, le train est à quai. Eux au moins, n'auront pas l'infortune d'abîmer leurs chaussures sur les voies. Une aubaine pour les taxis, un chauffeur de taxi fera payer 50 euros la course pour l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle (nord de Paris) à chaque personne transportée (toujours l'inflation en période de crise. Le marché noir aussi mais là...).

 

Aucun train ne circule depuis 18 heures 30.

Un coup d'oeil soutenu sur transilien-sncf.com vers 23 heures 10 me permet de noter qu'AUCUNE INFORMATION à ce sujet n'est donnée. Pourtant, aux alentours de 00h30 sur France Info, on informe que le problème (aucun train ne circule sur la ligne B du RER depuis 18h30) perdurera jusqu'au matin du 09 août.

 

01h04 : transilien-sncf.com indique une "reprise progressive du trafic". Quand je pense qu'à cette heure, certains dorment tranquilles. A ce train-là, ils ne sont pas près d'arriver au bureau (au chantier...). Mais ça, ils le sauront sur le quai.

 

Au compte-gouttes.

01h10 : le site vient d'afficher "trafic normal sauf sur la ligne RER B" sur sa page d'accueil.

01h42 : j'actualise ma page. L'information a disparu. A mon avis, ils ont mis  ça en publication programmée. Je ne peux pas croire qu'à cette heure, une personne se charge de l'info à la  SNCF. Ou alors, elle travaille la nuit et c'est pour cela qu'en journée, on ne sait jamais rien...!

 

Publié dans actualité sociale

Commenter cet article